La remettre au centre du village
Vue du coeur
L’église est au centre de nos préoccupations. Après un diagnostic et un étayage d’urgence installé en 2019, et un diagnostic en 2020, il semble important de procéder à une restauration conforme aux règles de l’art.

Orientation des travaux
Une mise en sécurité provisoire sera réalisée en avril pour compléter la tour d’étaiement déjà posée en 2019. Pour restaurer la charpente dans la partie Ouest autour du clocheton, il sera nécessaire de déposer le lambris, la couverture en tuiles dans les deux premières travées, et la couverture en ardoises du clocheton. Déposer et reposer la corniche déformée, restaurer les arases des murs. Ensuite : déposer-reposer les bois de charpente, en remplaçant les bois altérés ou en pratiquant des greffes aux abouts, en redressant les structures déformées. Puis refaire la couverture avec un liteau plus solide, et le lambris.

Financement
Cet élément majeur de notre patrimoine communal doit être préservé. Nous en sommes au stade de la pré-étude.
La mise en sécurité va nous permettre d’avoir le temps de déclencher, en bon père de famille, pour des travaux si importants, un appel d’offre pour choisir un architecte du patrimoine, et avoir une estimation du coût des travaux.

Quoi qu’il en soit, il est évident que notre village, seul, n’a pas les moyens financiers d’une telle restauration : les services de l’état (au titre de la Dotation des Équipements des Territoires Ruraux) et le Conseil Départemental vont nous subventionner. Mais il nous faudra touver d’autres sources de financement (Fondation du Patrimoine, dons ...)

 


Créé le : 02/05/2021, par Alfredo Lopez modifié le : 02/05/2021