Bienvenue ! nous sommes le 26/09/2017
 Tout l'agenda ▼

  70 ans de la libération : nos combattants de la 2ème guerre

A l'occasion des 70 ans de la libération, Bernard Prévost a plongé dans les archives de la deuxième guerre mondiale pour faire lumière sur les deux soldats d'Écluzelles Mort pour la France lors de ce conflit : le maréchal des logis chef Julien-Raymond Parreau et Le lieutenant René-Auguste Joseph Souillard.

Le maréchal des logis chef Julien-Raymond Parreau, mort à 28 ans

En 1940, la Belgique est envahie par l'armée allemande. La France décide de porter secours à son allié et lance la contre-attaque. Le général Bouffet, en reconnaissance dans le Hénaut, en Wallonie, conduit une colonne d'auto-mitrailleuses et de motos side-cars. Dans l'après-midi du 16 mai, alors que la troupe traverse le village de Nalinnes, les Stukas allemands la repèrent, piquent sur elle et tuent 49 soldats. Depuis, un monument au cœur du village rappelle cet événement.

Parmi ces 49 hommes, l'état de deux dépouilles portant les insignes de maréchaux des logis n'a pas permis une identification rapide; c'est pourquoi la mairie d'Écluzelles n'a été prévenue que deux ans après de la mort de notre concitoyen Julien-Raymond Parreau né le 21 janvier 1921 dans l'Orne. Domicilié à Écluzelles, il était inscrit au recrutement de Chartres sous le matricule 656 et a été incorporé au 1er Groupement de Reconnaissance Divisionnaire d'Infanterie.

Le lieutenant René-Auguste Joseph Souillard, mort à 24 ans

Le 3 septembre 1944, le bombardier lourd quadri-moteur Halifax piloté par le capitaine Millet décolle vers son objectif : détruire l'aérodrome de Venlo, près de Düsseldorf. En plein combat, l'avion est touché et s'enflamme. Certains membres de l'équipage arrivent à sauter en parachute, dont le sergent Chef Souillard, chargé de la liaison radio. Arrivés au sol, ils sont mitraillés par les gardes de l'aérodrome.

René-Auguste Souillard était né le 20 mars 1920 à Paris. Habitant d'Écluzelles, il était inscrit au recrutement de la Seine sous le matricule 13226 et incorporé dans l'armée de l'air Alliée au groupe de bombardement 1/25 basé en Tunisie à l'Aouina. Il est inhumé à Rue dans la Somme.




06/02/2015, vu 1587 fois.