Bienvenue ! nous sommes le 26/04/2017
 Tout l'agenda ▼

  Les trois poilus d'Écluzelles : centenaire 1914-1918 à Écluzelles

Martin Fernand Alphonse
Soldat de deuxième classe au 13°régiment d’artillerie, 8° batterie, mle 476, né le 25 mai 1896 à Écluzelles, fils de Alphonse Alexis Martin et Angéline Colas. Mort à l’hopital complémentaire n°6 à Troyes (Aube) le 25 août 1918. La commune d’Ecluzelles où il habitait lui accorde en 1921 une concession à perpétuité dans l’ancien cimetière.

Champolivier Charles François
Soldat de deuxième classe au 301°régiment d’infanterie 21° compagnie mle 07 067, né le 16 janvier 1888 à Marville, fils de Victor Henri et Augustine Mathilde Rousseau. Marié à Céline Marthe Bourgeon, il vivait à Écluzelles, charretier. Mort à l’hôpital temporaire devant Verdun le 18 avril 1915.


Cordery narcisse victor
Soldat de deuxième classe au 31°régiment d’infanterie, compagnie du génie auxiliaire 4 bis, en subsistance à la compagnie du génie de la 7°division d’infanterie 47. Né à Ormoy le 4 février 1882, fils de Eugène Augustin Cordery et Laurentine Caroline Gatiau, célibataire.
Mort à l’ennemi à Auberive-sur-Suippe (Marne) au bivouac, d’une balle en pleine poitrine, le 25 septembre 1915 à 10h du matin.

La commune d’Écluzelles «adoptera» la ville sinistrée de Villers-bretonneux (Somme) à l’aide d’un prélèvement d’un centime par franc pendant 10 ans. En mai 1922, adoption d’une subvention majorée de 25 francs par an pendant 15 ans.

Hommage tout particulier leur a été fait à l'occasion du centenaire de la première guerre mondiale



21/01/2015, vu 1243 fois.